Pékin

Voici un article consacré, vous l’aurez compris, à Pékin! J’y suis resté 5 jours avant l’aventure muraille de Chine (cf article précédent), et 3 jours ensuite, avant de partir à Shanghai.

Jeudi 26 septembre, arrivée à Pékin. Mon partenaire de voyage Jay devait me rejoindre le 1er de Mongolie. Finalement, la frontière étant fermé ce jour là, jour de la fête nationale chinoise, il me rejoindra le 30. En attendant, j’ai cinq jours pour commencer à visiter la ville. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, Jay, c’est mon ami canadien rencontré en Mongolie. Il me rejoint pour aller faire le fameux trek de plusieurs jors sur la Muraille de Chine, hors des sentiers battus. 

Globalement, je vais plutôt passer cinq jours à alterner fêtes et repos avec mes nouvelles connaisances: Megane et Kathy les deux américaines qui donnent des cours d’anglais; Laurent, le québécois qui voyage en Chine depuis un an; Cédric, le français, qui est venu passé deux semaines pour voir son ami Saïd, en stage à la chambre de Commerce; et enfin Julie, une française qui était venue pour faire fille au pair.

Je vais donc plutôt me concentrer sur mes visites.

Cité Interdite

Pour moi la Cité Interdite doit être vue parce-que c’est un peu le symbôle de la Chine. Je n’y ai pas trouvé autre grand interêt. Certes, le palais est immense, l’architecture est magnifique, mais tout est tellement rénové et parait tellement beau que tout semble faux. On se croierait un peu à Dysneyland, avec tous les touristes qui s’agglutinent pour prendre en photo des trônes dépourvus d’empereur! J’avais décidé de prendre le guide audio, à défaut de prendre un vrai guide, trop cher pour ma bourse! Je ne l’ai gardé à mon oreille que la moitié de la visite. J’avais l’impression que toute la visite se basait sur l’histoire des concubines des différents empereurs.

Voilà, je ne vous dresse pas un beau tableau de cette prestigieuse cité. Cela dit, ça reste la Cité Interdite, et ne pas y aller (même pour faire le même constat) serait comme aller à Paris et ne pas monter en haut de la tour Eiffel, quitte à se ruiner et attendre 3h pour la gravir! Ce serait donc une erreur!

Marché de nuit

Voilà un endroit que j’aime! Le marché de nuit de Pékin, coïncé entre les buildings du centre ville, est un lieu vivant qui vaut le coup d »oeil. Des lumières de partout, de la musique, des gens qui se bousculent, des bêtes qui gesticulent encore de partout avant d’être dégustés par les plus courageurs: serpents, araignées, scorpions, vers,… il y en a pour tous les goûts! C’est aussi un des meilleurs endroits pour acheter des souvenirs, encore faut-il savoir bien négocier si vous ne voulez pas vous faire avoir. Car ce marché reste néanmoins une grosse usine à touristes!

Temple du Ciel (Temple of Heaven)

Même constat que la Cité Interdite. Le « Temple of heaven », vous savez, c’est le temple que l’on voit sur toutes les photos présentant Pékin. C’est beau, c’est même très beau, mais ça à l’air d’être faux tant ça a été rénové. Les peintures sont trop belles pour qu’on y croit, et la quantité de touristes ne nous aident pas non plus à nous imaginer dans un beau temple ancien.

Cependant, le parc tout autour est, parait-il, magnifique. Mais j’en avais assez pour y mettre les pieds. Tant pi pour moi!

Les rues de Pékin le soir

Marcher le soir dans les rues de la ville est déjà une vraie visite, vraiment authentique celle-là. A la tombée de la nuit, tous les petits vendeurs de nuit viennent prendre place au bord des trottoirs, en tirant sur leur vélo un remorque surchargée de produits divers et variés. Les restaurants s’éclairent et viennent décorer la rue.

Lundi 7 octobre, nous sommes rentrés la veille de la Muraille de Chine. Je me donne encore 3 jours avant de quitter la ville. En effet,  j’ai encore beaucoup de choses à voir: les Hutongs, quartier typiques avec leurs petites maison de briques grise, ainsi que les différents lacs au nord et à l’ouest de la cité interdite, le Palais d’été et éventuellement à la cité olympique.

Balade dans Pékin:

les Hutongs de Nanluoguxiang, la Tour des Cloches et la Tour du Tambour, le lac Houhai, le parc Behai ou Palai d’hiver et la colline de Charbon dans le parc Jinshan.

Sans doute ma plus belle journée de visite, peut-être 6h de marche presque non stop, mais ça en valait la peine! J’ai commencé par emprunter les rues étroites de Hutongs. Nanluoguxiang est un des endroit les plus touristiques, l’endroit était remplis de touristes. Mais l’ambiance dans ces jolies rues est très sympa. J’en ai aussi profité pour essayer de m’éloigner de la rue principale et me suis même perdu en voulant aller toujours plus loin dans les minuscules passages.

Puis, je suis arrivé vers la Tour des Cloches (Bells Tower) et la Tour du Tambour (Drum Tower). Comme à chaque fois, il faut payer pour aller quelqu’un part, je suis donc resté à l’extrieur. J’étais déjà rentré dans ce type de Tour à Tianjin.

J’essaye alors de me diriger en direction du lac Houhai, plus à l’Ouest, sans trop savoir ce qui m’attends. C’est toujours plein de monde, mais le coin est très sympas, pas mal de restaurant et bar en terrasse sur les toits, bien décorés, tout autour d’un immense lac où voguent de nombreuses barques et pagodes.

Un peu plus loi, je découvre un temple dont l’entrée est gratuite! C’est assez rare pour le signaler!

Je descends ainsi plus au sud pour rejoindre le parc Behai, qui lui est payant. Je décide cependant d’y aller, car j’ai du temps devant moi. En effet, je compte aller à quelques centaines de mètres plus loins, dans le parc Jinshan pour aller voir le coucher de soleil sur la Cité Interdite, du haut de la Colline de Charbon. Ainsi, j’entre dans le parc Behai, toujours très joli, avec une immence Pagode surplombant un lac encore une fois remplis de barques. Plus au nord, un temple est accompagné de nombreux endroits agréables.

Il est temps de rejoindre la colline où je souhaite voir le coucher du soleil. Un journée qui se finit en beauté!

Cité Olympique

A la tombée de la nuit, quand tout s’illumine, c’est le bon moment pour aller fair eun tour à la Cité Olympique voir notamment la piscine toute de bleu vêtue, mais surtout le fameux Nid d’Oiseau, le stade Olympique. Ce jour là, la soirée s’est terminé par un « hot pot », cuisine typique chinoise, près des Hutongs, avec Jay et un couple d’amis à lui avec qui il était parti au nord de la Mongolie, et qu’il avait trouvé complêtement par hasard dans le même hôtel que nous.

Palais d’Eté

C’est l’endroit « où il faut aller » quand on se rend à Pékin. Malheureusement, il ne me reste qu’une journée pour aller le visiter, et cette journée là, le ciel est gris et brumeux. Je pense que c’est pour ça que je n’ai pas apprécié ce pourtant magnfique endroit à sa juste valeur. Je dois quand même vous raconter le plus drôle; ce jour-là, dans le cadre d’un festival de design, un immense poussin gonflable avait été posé sur le lac: et bien les chinois, fidèles à eux-même, passaient plus de temps à se prendre en photo devant le poussin que devant tout le reste du palais! J’adore la Chine!

Voilà pour mon séjour pékinois, mercredi 9 octobre, il est temps de partir en direction de Shanghai. Je laisse alors mon ami Jay, sachant très bien qu’on se reverra un moment où un autre! Un train de nuit m’attend à la gare. 16h plus tard je serai à Shanghai!

Une réponse à “Pékin

  1. Dommage pour le palais dété, j’avais fait le même constat avec la cité interdite… pourquoi ne l’est elle pas! Et sinon le must pour moi avait été le temple des lamas, qui je pense t’aurais beaucoup beaucoup plu, ne serait ce que par la faible fréquentation touristique. Mais l’ambiance, les sons, les odeurs et tout le reste c’était génial.
    A plus mon kaiiiiv

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s