Pandas de Chengdu – Bouddha de Leshan – Vallée de Jiuzhaigou

Samedi 2 Novembre, après une journée de repos la veille, je pars visiter le Centre de recherche sur le Panda géant de Chengdu, au nord de la ville, accompagné de Johanness, mon nouveau compère allemand, et Ronja, backpacker allemande de 19ans. On part donc le matin assez tôt, on nous a en effet conseillé d’arriver avant 9h pour voir les pandas être nourris. Le reste de la journée, ils la passent à dormir. C’est donc l’occasion de les voir en mouvement.

Les pandas sont vraiment de belles peluches!

Mais aussi de gros fainéants…

Bonne surprise avec les pandas rouges, qui sont plus en captivité dans le parc et se baladent à côté de vous de temps en temps.

Dimanche 3 Novembre, direction Leshan ou je compte étendre mon visa d’un autre mois. Je m’y rend avec Ronja. Sur place, pas de guest house. L’unique raison pour laquelle les touristes viennent ici, si ce n’est pour étendre leur visa, c’est pour aller visiter le Bouddha géant de 72m, taillé dans la falaise. Mais, personne ne s’attarde dans la ville qui n’a pas grand interêt. Cela dit c’est assez sympa, on a un peu l’impression d’être des extra-terrestres à voir le regard des gens, d’autant plus que Ronja à les cheveux courts et fume, ce que les chinois ne sont pas habitués à voir visiblement! Mis à part ça, journée tranquille, on trouve un petit restaurant de rue végétarien en face de notre hôtel, pour moins d’un euro le buffet.

Lundi 4 Novembre, on vient me sortir du lit le matin, le patron m’emmène au commissariat pour enregistrer mon séjour dans son hôtel. J’ai besoin d’un justificatif pour mon visa. Il ne semblepas être habitué à ce genre de requête mais met tout en oeuvre pour m’aider. Sur place, ils font tout le nécéssaire, et la secrétaire d’un patron japonais, qui doit lui aussi rallonger son visa, me propose de se joindre à eux pour me rendre au PSB, là ou j’irais faire ma demande d’extension. Je fais donc le trajet à l’arrière de la grosse voiture, avec le patron japonais, avec chauffeur s’il vous plait!

En une demi-heure, ma demande est faite, tout le monde m’aide, par rapport à ce que l’o peut lire sur internet, c’est encore une fois presque trop facile! Je dois cependant attendre 48h au lieu de 24h pour récupérer mon passeport.

La journée sera consacrée à la visite du Bouddha Géant de Leshan, qui fut le plus grand bouddha au monde pendant très longtemps, du haut de ses 72m.

Mardi 5 Novembre, je décide donc d’accompagner Ronja à Emei ce jour-là, à 40min de bus, qui est une montagne sacrée. Mais au vu du prix d’entrée, je décide de ne pas y accéder, le beau temps n’est, de plus, pas au rendez-vous. La visite du temple au pied de la colline suffira pour la journée!

Mercredi 6 Novembre, retour à Leshan, je récupère mon passeport avec ma nouvelle extension de visa, sans problème. Je retourne ainsi directement à mon hôtel de Chengdu. J’y retrouve Roxanne et son fils Soliman de 13ans, que j’avais déjà rencontré quelques jours auparavant. Ils font un tour du monde en famille! Ensemble, on décide de partir le lendemain pour la vallée de Jiuzhaigou, à 12h de bus dans le nord du Sichuan. Les photos que j’ai pu voir de cette vallée annoncent une bien belle visite!

Jeudi 7 Novembre, réveil à 6h30, direction la station de bus, où on embarque immédiatement. S’en suit les 12h de bus annoncés; On arrive à Jiuzhaigou à la tombée de la nuit.

Vendredi 8 Novembre, on décide de faire la visite chacun de son côté. J’ai en effet prévu de beaucoup marcher, j’ai besoin de bouger! L’entrée de la vallée est bien entendu payante, et des centaines de touristes chinois abondent et prennent les bus qui emmènent aux quatre coin de la vallée. On se croierait à Disneyland! Pour autant, étant donné que les chinois ne s’eloignent pas trop des arrêts de bus, je me retrouve souvent seul. Je passe une très bonne journée, la vallée a tenu toute se promesses, magnifique! Pour les connaisseurs, le paysage ressemble au parc National de Plitvice, en Croatie. Mais le relief rend le tout plus impressionnant!

En fin de journée, je décide de rentrer à pied, toujours, je pense avoir le temps de descendre les 14km qui me séparent de l’entrée du parc, avant la fermeture de celui-ci, à 18h.

En route, je vois quelquechose bouger dans un arbre bordant le sentier; à quelques mètres moi, je vois s’enfuir des sortes de singes! Enfin c’est ce que je crois sur le moment. Impossible de déterminer ce que c’est. Ils sont 4, très agiles, mais n’ont pas des têtes de singes! Ils s’enfuient dans la montagnes mais seulement à quelques dizaines de mètres de moi et vont m’accompagner pendant 5 bonnes minutes. Puis ils s’enfoncent dans la montagne. Quelques minutes plus tard, je rencontre des villageois dans la forêt, à qui j’essaye de demander quels étaient les animaux que j’ai aperçu, à l’aide des seules vidéos de mauvaises qualité que j’ai pu prendre. A priori, à ce que j’ai compris, ce serait des sortes de fouines. Mais je vous avoue que je ne sais toujours pas vraiment ce que j’ai vu ce jour là, n’étant pas un grand connaisseur de la fouine (que ce soit l’animal ou le chanteur)…

J’arriverai à l’entrée à 19h15, en pleine nuit, et devrai passer par dessus les barrières du parc, celui-ci étant fermé depuis plus d’une heure!

J’aurai parcouru plus de 40km en 12h! Je voulais me dépenser, je ne me suis pas loupé!

Samedi 9 Novembre, retour à Chengdu.

Dimanche 10 Novembre et Lundi 11 Novembre, j’organise la suite de mon voyage. J’ai encore un mois. Je décide donc de partir dans la Province du Guizhou, là où le couple de français rencontré à Dege (cf article Tibet) m’avait conseillé d’aller pour rencontrer moins de touristes et les différentes minorités qui peuplent cette région. Puis je me rendrai jusqu’à Fenghuang dans le Hunan, avant de resdescendre à Guilin et Yangshuo, dans le Guangxi. Gros programme en perspective, que je vous raconterai la prochaine fois!

4 réponses à “Pandas de Chengdu – Bouddha de Leshan – Vallée de Jiuzhaigou

  1. Brigitte se joint à moi pour te souhaiter une bonne année 2014, beaucoup de rencontres, de visites, d’échanges avec les différents peuples dans chaque pays et bonne continuation tout au long de ton périple.
    bises de nous 2

    Gilles

  2. oh les baroudeurs, Pierre Antoine, notre fiston, est aussi en ce moment au cambodge , siem rep et temple d’ankhor……Il resdescend demain sur pnom phen !

  3. inratable, un grand gars, aux cheveux roux . avec souvent un tee-shirt du F.C Grenoble !!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s