Malaisie – Singapour: de retour sur la route !

Samedi 1er Novembre 2014: 4 mois! C’est le temps qu’il m’aura fallu pour remettre un petit peu le nez dans mon blog après la fin de mon voyage! 4 mois, c’est le temps qu’il m’aura fallu pour commencer à vouloir revoir mes photos. Car oui, le Voyage fait rêver tout le monde. Mais il m’a aussi tellement épuisé, physiquement comme mentalement, que je n’avais plus envie d’en parler, plus envie d’y penser. J’écrirai un article pour faire une synthèse de mon année sur la route. J’ai plein de choses en tête, plein de choses à dire. J’ai l’impression que tout le monde veut vendre du rêve avec son voyage et ses belles photos affichées sur « Facebook ». Mais moi, je n’y ai pas vu que de beaux paysages et des gens souriants. La réalité est souvent bien différente que celle qu’on nous montre où que celle qu’on veut voir! Néanmoins, l’expérience que j’en tire en vaut grandement la chandelle, et je garde dans la tête des souvenirs impérissables qui me donnent déjà envie de reprendre la route un jour!

Mais revenons là où je vous avais laissé.

Après deux mois de Thailande, où j’ai pu reprendre des forces et passer quelques un de mes meilleurs moments, me voilà parti plus au sud, le but étant désormais d’aller le plus loin possible sans prendre l’avion, et par la même occasion de m’enfoncer dans un pays qui m’attire tout particulièremenent, du fait notamment que je ne connaisse absolument rien à son sujet: l’Indonésie! Mais avant tout, je dois passer par la Malaisie et Singapour, d’où j’espère trouver un ferry qui m’emmènera sur l’île de Sumatra (Indo)! Je ne compte pas trop m’y éterniser, mais ces prochains jours s’annoncent tout de même très excitants.

Jeudi 13 mars 2014. Après un passage de frontière sans encombre (pas besoin de visa pour la Malaisie) et quelques heures de bus, Tadas, un lituanien recontré dans le bus et moi arrivons à Georgetown, sur l’Île de Penang, réputée pour sa nourriture du fait de sa diversité culturelle (malaisiens, thaïs, chinois, indiens, se mélangent..).

Vendredi 14 mars, après un petit déjeuner chinois, Tadas, et moi nous en allons pour une petite balade découverte de la ville.

Samedi 15 mars, nous louons une moto afin d’aller découvrir un peu mieux l’île de Penang. Pour faire concis, l’endroit qui nous intéresse le plus, soit une réserve naturelle avec pleins d’animaux, est payant et assez cher, on profite donc un peu de la plage avant d’aller visiter un temple.

Le soir, après une balade nocturne à la recherche de trompes-l’oeil célèbres sur les mûrs de la ville, Tadas décide de prendre le bus pour Kuala Lumpur (KL), capitale du pays.

Je voulais me rendre sur les îles Perhentians, mais ayant déjà bien profité des plages de sables fins et de l’eau turquoise, je change mes plans afin d’arriver plus tôt en Indonésie. Il ne me reste « que » 3 mois de voyage et je souhaite rentrer un maximum par les voies terrestres. J’ai donc encore des bornes à faire et je préfère passer le temps qu’il me reste dans les endroits qui m’attirent le plus. Je me joins donc à Tadas. 

Départ du bus à minuit. Arrivée à  KL à 5h. Tadas voulait prendre un transport de nuit pour éviter de payer une nuit d’hôtel, mais je vous avoue que l’arrivée à 5h du matin pique un peu! On se rend chercher un hôtel dans Chinatown. Tadas trouve un dortoir dans un hôtel miteux. On se dit donc au revoir. Quand à moi j’attends les nouvelles d’un ami malaisien de mon ami Nicolas (qui m’avait déjà mis en contact avec Yura en Russie, et Maria à Shanghai!). En attendant, je m’effondre dans le canapé de la réception de l’hôtel. Quelques heure plus tard, réveil avec les yeux qui collent! Je parviens à joindre Sharizan, l’ami malaisien, qui me conseille un hôtel. Je retourne ainsi à la sieste puis Shazidan vient me chercher pour aller découvrir ensemble: au programme visite de la Grande Mosquée, les fameuses Twin Towers, petit restaurant local en compagnie de sa femme, et enfin Twin Towers de nuit. Impressionnant!

 

Dimanche 17 mars, Sharizan me fait visiter les Batu Caves (grottes sacrées hindouistes), d’autres quartiers de la capitale malaisienne,  puis m’aide à acheter mon ticket de bus pour Singapour.

J’ai eu beaucoup de chance de rencontrer un gars comme lui. Sharizan est un super guide mais avant tout une personne extra: accueillante, interessante et drôle. Merci encore une fois Nico pour tes bons plans!

Lundi 18 mars, direction Singapour, quelques heures de bus tout confort,  et je rejoins Germin, rencontré à Chiang Mai (Thaïlande), qui m’a proposé de m’héberger chez sa famille. Encore une belle rencontre, j’ai décidemment une bonne étoile! Nous allons visiter la Marina Bay de jour ensemble, petit restaurant de rue, et enfin Marina de nuit. Impressionnant!

Mardi 19 mars, Germin doit aller travailler (elle est prof de yoga). Elle me conseille donc des quartiers à visiter: direction Chinatown, la Marina, parc,  les « Champs Elysées » de Singapour,  Little India. Beaucoup de chose à voir!

Pour l’anecdote, je suis allé faire un tour tout en haut du Marina Bay Sands, le building avec un sommet en forme de bateau. C’est un immense complexe hôtelier de luxe. La vue y est imprenable. Par contre on ne m’a même pas laissé tremper mes pieds dans la piscine! J’aurais peut-être pu si j’avais commandé un café à 10€..

Singapour est vraiment la ville-Etat « parfaite ». Tout est propre, bien ordonné, les gens parlent couramment chinois et anglais, tout à l’air beau dans le meilleur des mondes! Bref, il faut aimer.. J’en garde un très bon souvenir, j’y serais bien resté un peu plus longtemps mais je ne sais pas si je me verrais pas y habiter! 

Le soir 3h bus pour Melaka (Malacca), Malaisie. En effet, il est très compliqué de trouver un ferry pour Sumatra. Il existe bien des ferrys pour l’Indonésie, mais ils s’arrêtent tous au large de Singapour, sur la première île du pays voisin. Mais de là, on ne me garantie pas d’avoir un transport direct pour Sumatra, personne ne peut visiblement me renseigner. Je décide donc de revenir en Malaisie et plus particulièrement à Melaka, d’où j’ai vu qu’il était possible de prendre un ferry tous les matins pour Dumaï (Indonésie). J’arrive tard le soir, la ville est très jolie, je décide donc de rester une journée pour visiter au lieu de prendre directement le ferry le lendemain. Je vais ainsi déguster un petit restaurant indien que la guest house que je viens de trouver m’a conseillé.

Mercredi 20 mars, repos et balade dans la ville. J’ai bien fait de rester, c’est joli, paisible. 

Jeudi 21 mars, 9h, ferry pour Dumai, île de Sumatra, Indonésie!

Je n’ai pas vu grand chose de la Malaisie, mais je ne pense pas y retourner de ci-tôt pour autant. Dans les Terres, la jungle a été détruite au profit de la plantation de palmiers servant à la récolte d’huile de palme. C’est une catastrophe écologique et ça gâche complètement le paysage. De plus, un détail stupide mais vrai pour la plupart des gens: quand on voyage, on veut être dépaysé par la culture et les villes bien souvent, or pour l’être il faut généralement se retrouver dans un pays moins développé! Les villes des pays riches tendent à se ressembler de plus en plus, sans doute du fait de la mondialisation.

Il n’empêche que j’ai beaucoup aimé le melting pot malaisien et la gentillesse des gens rencontrés!

Pour ce qui est du dépaysement, on y vient, prochain article: l’Indonésie! J’y passerai un mois et demi, de Sumatra au Timor, en passant par Java, Bali, Lombok, les îles Komodos, Florès. En Indonésie, il y a tout: océans, plages, montagnes, volcans, jungle,… J’espère trouver rapidement le courage de vous raconter tout ça, parce-que croyez-moi, ça vaut le coup d’oeil!

Une réponse à “Malaisie – Singapour: de retour sur la route !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s